Je profite d’une petite pause dans mes articles PiRobot (le client est en court de réalisation :-P) pour mettre en avant un mini-drone que je teste depuis déjà un peu plus d’un mois : le Cheerson CX-10 ! Ce mini-drone rentre dans la catégorie des jouets pour enfant. Bien qu’il soit petit, économique à l’achat et d’un look assez enfantin, ce mini-drone est intéressant pour une entrée en la matière dans le monde du pilotage des drones…

 

 

1. Aperçu de la petite bête

Le Cheerson CX-10 se caractérise par sa très petite taille. C’est l’un des drones les plus petit au monde accessible sur le marché public. Les dimensions (sans hélices) ? 4,2 cm par 4,2 cm pour une hauteur n’excédant pas les 2,2 cm ! Son poids est également minuscule : 12,3 grammes, hélices et batterie incluse. Le moindre espace a été optimisé sur ce mini-drone. On aperçoit la carte électronique, de la forme du drone, prise en sandwich entre les deux parties de la coque. Les 4 moteurs sont bien protégés des chocs par la structure en plastique et les câbles d’alimentation ne dépassent pas.

Cheerson CX-10

Cheerson CX-10

 

Sur la façade arrière du mini-drone, on trouve un mini-interrupteur ON/OFF qui permet d’alimenter ou non le drone. La batterie, quant à elle est emprisonnée à l’intérieur du drone et visible par le dessous. C’est une batterie 3,7V 100 mAh (il faut ouvrir le CX10, en ôtant 4 vis pour le voir !).

La petite radiocommande

La petite radiocommande

Cette petite bête est radiocommandée en 2,4 GHz par une petite télécommande… très petite… peut-être un peu trop petite. Le look et la finition de cette radiocommande fait véritablement du CX-10 un jouet. Elle n’est pas facile à utiliser pour les gros doigts ! Cette télécommande fonctionne bien. J’ai tout de même un doute sur les boutons de « trims » qui sont censé régler la compensation électronique des mouvements sur le drone. Il faut 2 piles AAA pour alimenter la commande. La manette est proposée à l’achat en mode 1 ou en mode 2 (inversement des commandes gaz et orientation).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Migration vers OVH

Pour le démarrage du CX-10, c’est assez simple :

  • Allumer le CX-10 en poussant l’interrupteur sur ON et le placer à plat : 2 diodes rouges s’allument à l’arrière et 2 diodes bleues clignotent à l’avant, vous connaissez l’orientation du drone.
  • Allumer la télécommande, stick des gaz vers le bas. La télécommande bipe 2 fois. Les diodes bleues du CX-10 ralentissent leur clignotement.
  • Pousser la manette des gaz à fond et attendre un bip !
  • Ramener la manette des gaz au point le plus bas et attendre le bip !
  • Vous êtes appareillé. Décollez !
Ready To Fly !

Ready To Fly !

 

2. Contrôle et maniabilité

Le CX-10 décolle sans l’ombre d’un doute. Il m’a fallu une bonne quinzaine de minutes pour commencer à maîtriser ce petit drone (c’est mon premier drone). Ce mini-drone n’est pas stabilisé (comme les drones de compétitions). Cependant, en trouvant rapidement mes marques, j’arrive à le maîtriser parfaitement près du sol (10-15 cm). Le contrôle est stable et les commandes sont souples ! L’appareil réponds au quart de tour, c’est impressionnant pour quelque chose d’aussi petit ! Les moteurs sont particulièrement puissant. Le rapport puissance/taille de l’appareil impressionne ! On m’avait recommandé ce drone pour débuter, je ne regrette pas !

De plus ce drone propose de corser le pilotage avec 3 modes de maniabilité :

  • Mode 1 (Junior) : débattements à 30% – Par défaut et parfait pour débuter !
  • Mode 2 (Intermediate) : débattements à 50 % – On ressent déjà un peu plus de nervosité dans l’appareil !
  • Mode 3 (Advanced) : débattements à 70% – Plus nerveux, mais pas au point de retourner le drone.

On passe d’un mode à l’autre en enfonçant le stick droit de la radiocommande.

Pour ce qui est de la voltige, l’appareil n’est pas fait pour. Cependant, le fabriquant à tout de même décider d’épater la galerie. Si on appuie sur le stick gauche de la radiocommande et que l’on donne un ordre (gauche, droite, haut, bas), l’appareil prends un peu d’altitude et réalise un tonneau ou un looping ! Tout cela se fait rapidement. Automatique, sans prise de tête et sympathique !

Vraiment minuscule

Vraiment minuscule

 

3. L’autonomie

L’autonomie du drone en vol est d’environ 5 minutes. Vers la fin de la charge les diodes bleues se mettent à clignoter et le drone perds en altitude jusqu’à extinction des moteurs. Un peu court comme autonomie vous me direz ? Personnellement, je trouve que pour un si petit drone, 5 minutes de vol pour environ 12 minutes de charge, ce n’est vraiment pas mal. Surtout pour un mini-drone avec une mini-batterie de 100 mAh !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Projet] Nouveau Setup 3D

Je regrette juste le câble USB un peu « cheap » avec parfois des faux contacts côté USB. Côté connectique drone, attention à ne pas toucher le connecteur lorsque ce dernier est branché sur un port USB, vous pourriez sentir une petite décharge (le connecteur côté drone n’est pas isolé).

Aperçu du package

Aperçu du package

4. Résistance

Le CX-10 est très résistant. Je l’ai pourtant malmené dès le début avec plusieurs impacts dans les murs. Le corps du mini-drone est solide et ne possède, encore aujourd’hui, aucune égratignure. Les hélices ont sauté quelques fois. Elles se remettent facilement en place. Après plusieurs impacts, ces dernières ont commencé à se courber sur les extrémités. Rien de gênant pour le drone sur le court terme. Le drone est livré avec 4 hélices supplémentaires pour remplacement. Pour pallier à ce soucis d’hélice qui saute / s’abime, j’ai investi dans un kit d’hélices de rechanges ainsi qu’une coque de protection. Cette coque protège très bien les hélices du drone. Elle doit cependant être remise en place après des chocs trop agressifs.

Mon drone avec sa protection

Mon drone avec sa protection

Je vous mets le lien vers ce kit :


Pièces de Rechange pour Cheerson CX-10 RC Hélices et Coque de Protection (Multicolore)

5. Faut’il l’acheter ?

Le CX-10 de Cheerson est le meilleur drone de sa catégorie (mini-drone). L’appareil est solide, robuste et fun. Il est très maniable et peu devenir très nerveux. Je le recommande à tous ceux qui veulent découvrir l’univers des drones, ou à ceux qui voudraient investir dans des drones plus chers. Autant s’entraîner avec ce mini-drone économique (16-20€) que de se lancer directement dans l’aventure avec un drone onéreux que l’on risque de planter trop rapidement !

Ce drone est aussi bien destiné aux enfants qu’aux adultes. Il faudra quand même faire attention au mobilier en intérieur et rester prudent en l’utilisant !

Cheerson CX-10 Mini-Drone 2.4G

Ça change un peu des autres articles présent sur mon blog. Voulant réaliser mon propre drone un jour, je me disais qu’il fallait bien que je commence par en tester un petit. Et ce petit drone très abordable était l’occasion de m’y essayer et je n’en suis pas déçu !

BenTeK.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This