J’ai eu l’occasion de rencontrer une jeune start’up à la Maker Faire Lille : Mr. Robotics. Leur ambition : lancer sur le marché un robot éducatif nommé Robby. Bien plus qu’un robot éducatif, Robby aura la vocation d’accompagner les apprentis jeunes Makers dans l’apprentissage du développement robotique et plus encore !

Vous vous souvenez de mon projet PiRobot ? Ahah ! Il date un peu oui. J’ai eu plaisir à rencontrer un projet semblable, plus orienté électronique et surtout d’une bien plus grande portée ! Allez, je vous laisse avec Olivier ;-).

Interview avec Olivier

Qui sont-ils ?

Derrière Mr. Robotics se cachent 3 jeunes entrepreneurs : Olivier, Guillaume et Mathieu. Ces 3 amis, anciens étudiants ingénieurs et commerciaux ont mis en communs leurs idées début janvier 2017 pour monter Mr. Robotics. La problématique est simple : Comment aborder concrètement la programmation tout en suivant les innovations robotiques du marché ? La solution se résume à une base robotique solide et évolutive, ainsi qu’une plateforme en ligne ludique. Le projet est lancé.

L'équipe Mr Robotics

Ce qui m’a surpris dans cette équipe c’est leur complémentarité pour réaliser un projet de la sorte. D’un côté, Olivier, agrégé de l’ENS Cachan en science du signal, s’occupe principalement de la programmation et de l’électronique du robot. Guillaume, ingénieur Supplain Chain est en charge du design, de la CAO et de toute la mécanique du robot. Et enfin, Mathieu, ancien étudiant en commerce et passionné de robotique s’occupe naturellement de la partie marketing et commerciale de Mr. Robotics. Je le répète, une belle complémentarité !

Premier objectif : l’apprentissage ludique avec Robby !

Parlons un peu plus du robot de Mr. Robotics : Robby ! Il se présente en 2 versions : une première asservie sur 2 roues, et une seconde, plus puissante, sur 3 roues. On distingues 3 kits : Starter, Explorer ou Creator (voir infographie plus bas). Robby seul peut se déplacer grâce à un programme préalablement installé dans le robot ou grâce à un contrôle par Wifi ou Bluetooth avec son smartphone ou sa tablette. Robby a la particularité de présenter de multiples interfaces électroniques. Ces interfaces permettent d’accueillir de nombreux modules : Leds, capteurs ultrasons, IR, caméra… (seul le capteur SONAR est disponible à l’heure où j’écris ces lignes). De plus, les connecteurs d’interface sont magnétiques : la grande classe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Maker Faire Lille 2018 - J'y étais !

Robby-mr-robotics

Le robot peut accueillir jusqu’à 6 modules en parallèle. Et si ce n’est pas assez, les versions Explorer et Creator possèdent des interfaces SPI, I2C et UART pour y connecter vos propres shields ou extensions ! Et c’est cette partie évolutive qui m’a beaucoup plu sur ce projet. En effet, les modules prévus pour Robby vont servir à accompagner les apprentis Makers à l’apprentissage de la programmation. Robby peut être programmé grâce à Blockly ou avec l’IDE Arduino. Toutes les versions du robot possèdent le bluetooth. Il faudra investir un peu plus pour pouvoir profiter du wifi et des interfaces supplémentaires.

mr-robotics-poster-p2

Pour les fous de hardware, sachez que Robby possède une carte BRAINZY réalisée par la petite équipe et le coeur du robot (pour sa version la plus avancée) tourne sur un environnement Teensy 3.5 (carte 32 bits, 120 MHz, ARM Cortex-M4).

La carte Brainzy

Mr. Robotics, c’est aussi un support complet d’accompagnement

L’ambition première de Mr Robotics est clairement de démocratiser l’apprentissage de la programmation et de la robotique. De ce fait, l’équipe à prévu de nombreux supports et tutoriels disponibles en ligne sur leur site : http://docs.mr-robotics.com. Pour le moment le contenu en est encore à ses débuts, l’équipe développe en ce moment même les différents modules qui vont venir s’ajouter à Robby et les tutoriels suivront le développement.

Robby arrive !

Le robot pourra évoluer avec son utilisateur. L’apprenti Maker pourra commencer à développer ses premiers programmes sous Blockly avec des fonctionnalités précodées. Ensuite, il pourra passer sur de la programmation Arduino ou C++ pour coder ses propres programmes et fonctions. Et pour finir, l’apprenti Maker, ayant atteint un certain niveau, pourra développer ses propres interfaces et capteurs pour les interfacer avec Robby grâce aux communications SPI, UART ou I2C. Typiquement, un enfant pourra commencer à apprendre à coder avec Robby et le robot pourra l’accompagner sur plusieurs années, voir même le suivre en bureau d’étude pour le développement de projets électroniques. Modularité, flexibilité, appréhension ludique du code et évolution sont les termes désignant l’environnement gravitant autour de Robby.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  J'ai testé le mini-drone CX-10 !

Visée évolutive et potentiel du projet

De cette rencontre, j’en ai retenu l’importance d’un socle solide, d’une base puissante sur laquelle on peut se reposer. Et c’est exactement ce qui en ressort de Mr .Robotics : une équipe soudée, une vision commune et un projet qui leur ressemble. Robby est une base d’apprentissage formidable, tant pour apprendre l’électronique que la programmation. Les composants ont été minutieusement sélectionnés pour que le robot ne manque pas de puissance, le système de modules magnétiques est extrêmement bien pensé, et l’autonomie est au rendez-vous : 3 heures sur batteries. Personnellement, je trouve peu d’intérêt à la version Starter Kit qui ne possède pas de connecteurs de bus disponible, car c’est vraiment cette partie réservée aux extensions qui amène l’apprenti Maker “à aller plus loin” et à pousser sa curiosité au-delà de pourquoi Robby a été pensé. Si Robby en arrive à ce stade, ça sera pari réussi !

Mr. Robotics est encore en développement sur le projet Robby. Ils ont d’ailleurs lancé un KickStarter afin de débloquer les fonds nécessaires à la production. Si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à participer à ce projet.

Robby sur KickStarter !

BenTeK.fr soutient Mr Robotics.

Ben.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  

Recevez les bons outils pour débuter dans l'univers DIY et l'impression 3D !