Les semaines s’enchaînent et ne se ressemblent pas ! Passons au deuxième objet de cette série d’un objet par semaine sur 50 semaines ! Ayant marre des câbles qui traînent partout et étant un adepte du “bon câble management”, j’en avais marre de voir mes dispositifs de recharge “téléphone + montre” se balader sur ma table de chevet. Cette fois-ci il s’agit pour moi de créer une tablette de recharge pour recharger ma montre connectée ainsi que mon téléphone. Les dispositifs de recharge sont intégrés dans une seule et même tablette que j’ai designé et qui intègre une lampe d’ambiance.

Objectif du défi : Tablette de recharge

L’objectif est de pouvoir intégrer mon chargeur de montre connectée (Samsung Galaxy Gear S2), ainsi qu’un chargeur inductif pour mon smartphone. Ces deux chargeurs sont chacun muni d’une LED d’indication (vert : chargé, rouge : en charge, rouge clignotant : problème). LED que je trouve inutile sur chaque dispositif, car l’état de charge est visible sur le téléphone et la montre. Et c’est une source de lumière en plus lors des recharges nocturnes ! (d’où le fait que j’y avais mis du bon scotch noir pour ne plus avoir à faire à ces sources lumineuses nuisibles pour mon si précieux sommeil ! :@).

Chaque dispositif possède son câble, son alimentation et se balade à souhait n’importe comment sur ma table. JE DÉTESTE CA ! (pour certains trucs, je suis un poil maniaque…). Je me suis donc dit : pourquoi ne pas intégrer les dispositifs dans une tablette ? J’en profiterai pour cacher les connectiques, les leds d’indication et j’en profiterai pour réaliser une connectique d’alimentation commune, où serait connecté un seul transformateur !

Schéma 3D de l'objet.

Schéma 3D de l’objet.

Moui.. mais bon, juste une tablette à conceptualiser, dessiner et imprimer… Bof, bof.. Il n’y a pas vraiment de challenge là-dedans. Pour compliquer un peu la tâche et avoir un rendu final un peu plus classe, je me suis décidé d’ajouter une lampe qui se clipserait sur la tablette. Cela permettra également de cacher les raccordements électriques et d’avoir une belle embase où je pourrais placer le connecteur d’alimentation commun. En plus de ça, je vais pouvoir tester pour la première fois une impression 3D de PLA transparent, d’une pièce de type “vase”.

Schéma du plateau de recharge.

Schéma du plateau de recharge.

Sans plus attendre, la vidéo du défi !

Après la vidéo d’Halloween réalisée à l’arrache, voici la vidéo du défi n°2 où j’ai pris un peu plus de temps :

Conception et modèles 3D

Pour la conception du plateau, la quasi-intégralité de la conception est disponible dans la vidéo de présentation de l’objet. Les fichiers 3D du projet sont disponibles sur mon Thingiverse. Pour le chargeur de la montre, il s’agit du chargeur fourni avec la Samsung Galaxy Gear S2 / S3. Et pour le chargeur induction, il s’agit du Nokia DT601 qui est un bon chargeur induction, peu coûteux et facilement intégrable dans les projets DIY.

Notre plateau de recharge avec lampe intégrée, conception terminée !

Notre plateau de recharge avec lampe intégrée, conception terminée !

La lampe est une modification du projet de Crazyfire917 que vous trouverez ici : https://www.thingiverse.com/thing:1704591. J’ai déplacé le trou d’interrupteur et agrandit l’opercule pour le connecteur alimentation. J’ai également modifié la partie haute de l’objet en ajoutant un passage de ruban LED ainsi qu’une colonne pour pouvoir coller le ruban de manière spiralée. Et enfin, j’ai réalisé les passages de câbles ainsi que deux “clips” permettant de lier la lampe au plateau de recharge.

La partie lampe s'encastre dans le plateau de recharge. On aperçois également les passages de fils entre les deux éléments.

La partie lampe s’encastre dans le plateau de recharge. De plus, on aperçoit également les passages de fils entre les deux éléments.

L’ensemble du projet a été imprimé sur ma Dagoma DiscoEasy 200 muni d’un heatbreak PTFE avec du filament ArianePlast chauffé à 210°C. On retrouve les filaments Orange et Noir pour le plateau de recharge. Ce sont les filaments Vert Pomme et PLA Transparent pour la partie lampe.

Câblage électrique

Rien de bien compliqué ici. Le critère principal à prendre en compte est l’ampérage nécessaire à l’ensemble de l’objet. Il faut compter :
– 3.5 W pour le bandeau LED RGB 0.5m, soit 0.7 A pour 5 V.
– 0.7 A en 5V pour le chargeur de la montre.
– 1.5 A en 5V pour le chargeur inductif.

Soit un total de 2.90 A sur une tension de 5 V. J’ai donc commandé un transformateur 230VAC / 5VDC capable de délivrer jusqu’à 3 ampères. Son connecteur est un connecteur Jack DC. Pour le connecteur d’alimentation de l’objet, j’ai acheté un connecteur jack DC femelle supportant jusqu’à 5A.

Schéma électrique.

Schéma électrique.

Conclusion

Petit défi réalisé en cette semaine de Toussaint, avec beaucoup d’impression 3D :
20 heures d’impression pour le plateau.
30 heures d’impression pour la partie lampe.
J’ai pu également m’éclater pendant quelques heures sur Fusion 360 pour concevoir ce projet !

"C'est

Cette semaine m’a également permis de me concentrer sur le matériel dont je vais avoir besoin pour les prochains défis, afin de commander ce qui me manque en avance pour pouvoir réaliser les défis à temps. Et ce n’est pas une mince affaire à la vue de certains délais de livraison ! Je peux d’ores et déjà vous dire que le prochain projet sera plus… connecté ! 😀

N’hésitez pas à me donner un retour dans les commentaires pour cette série d’objets qui ne fait que débuter !

 

Benoît Jellimann.

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Recevez les bons outils pour débuter dans l'univers DIY et l'impression 3D !