Ahhhhh… L’offset ! S’il y avait un mot souvent employé par les makers possédant une imprimante 3D, c’est bien celui-là ! Qu’est-ce que l’offset d’une imprimante 3D ? Comment régler l’offset de son imprimante ? En quoi ce réglage est important ? Quels défauts proviennent d’un offset mal réglé ? On va voir tout ça dans cet article !

Qu’est-ce qu’un offset ?

Offset est un mot anglais signifiant “décalage”. Cet anglicisme est utilisé dans le domaine de l’imprimerie, de l’informatique, de la finance et de l’électronique. Je vais vous parler ici de l’offset électronique qui, je pense, se rapproche le plus du cas d’une imprimante 3D. Techniquement, l’offset permet de compenser une valeur d’échelle.

Dans l’exemple d’une valeur basse par exemple, on peut vouloir que le début de notre étendue (à savoir le 0%) soit situé à une valeur plus haute ou plus basse que normale. Tout est une question de rapport. On peut définir l’altitude d’une montagne par rapport au niveau des océans, mais on peut également la définir selon un refuge de montagne pour connaître l’altitude restante à gravir. Dans ce cas notre offset serait l’altitude du refuge. Et on peut définir notre échelle sur l’altitude restante. 0% pour l’altitude du chalet, 100% pour l’altitude du pic montagneux.

Offset, sauf une fois au chalet !

Il n’a pas la classe mon petit dessin ? 🙂

Bon, voyons l’offset de manière plus technique maintenant. Pour un décalage de la petite étendue d’échelle (0%) à 3 Volts sur une mesure allant de 0 à 10 Volts, ça nous donnerai ça :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  AstroPrint sur Raspberry Pi avec écran tactile

Décalage d'offset pour la petite étendue de mesure.

Bien entendu, il est également possible de générer un offset sur la partie haute de votre étendue de mesure. Certains systèmes électroniques acceptent les 2 variations :

Offset sur le haut de l'étendue de mesure.

Comment régler l’offset de son imprimante 3D ?

On est bon côté définition ! Passons maintenant à l’impression 3D ! Le réglage de l’offset sur une imprimante 3D s’effectue au niveau du réglage de l’axe Z. Dans le jargon, on parle de réglage de Z-Offset. Il s’agit dans ce cas de régler la position la plus basse de la tête d’impression, et de sa buse.

Le Z-offset est un réglage à effectuer sur absolument toutes les imprimantes 3D, qu’elles soient en kit, reprap, professionnelle, cartésienne ou de type Delta. Cette étape fait généralement partie de la procédure de démarrage lors de la première utilisation d’une imprimante 3D.

La buse au plus proche du plateau.

Merci d’avoir rejoins la newsletter ! N’hésitez pas à vérifiez votre boîte mail !

Les premières questions qu’on est en droit de se poser, c’est : Offset à chaud ou à froid ?
Dans la logique, on devrait réaliser l’offset à chaud, à température d’impression pour être exactement dans les même conditions qu’une impression. Dans la réalité, peu importe. L’influence à chaud/froid est vraiment minime et n’influera pas sur la qualité des impressions lorsque vous réaliserez votre offset.

Cependant, sur certaines imprimantes, dont la mienne (Dagoma DiscoEasy 200), le palpeur inductif situé sur la tête qui sert justement de fin de course en Z de la tête d’impression est fortement influencée par la chaleur dégagée par la cartouche chauffante. S’en suit de multiples décalages d’offset, souvent énervants à la longue ! Dans ce cas présent il est préconisé de contacter le constructeur pour connaître la température qui n’influencera pas votre capteur pour le réglage en Z (astuce : chez Dagoma, faites votre offset avec la buse à 100°C => Valable sur NEVA et DiscoEasy 200).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [1/50] Le premier défi : Halloween ! Tremblez...

Le réglage d’offset peut s’effectuer dans votre Slicer (Cura, Simplify3D, etc..) et peut également être directement écrit dans le firmware de votre imprimante grâce à l’écran de contrôle de l’imprimante si celle-ci en possède un.

Le réglage doit être fait de sorte que vous pouvez à peine pincer une feuille de papier sous la buse.

Afin de faire un tour des différentes possibilités de réglages (et selon votre type d’imprimante), je vous laisse avec l’excellent Maker’s Muse (en anglais) qui effectue le réglage du Z-Offset sur 7 imprimantes 3D différentes et de 7 manières différentes.

Quelles conséquences pour un offset mal réglé ?

Les conséquences d'un mauvais réglage d'offset.

Les principales conséquences d’un offset mal réglé sont :

  • La couche trop écrasée = Buse trop basse = Offset trop bas.

Première couche trop écrasée.

 

  • La couche pas assez écrasée = Buse trop haute = Offset trop haut.

Une première couche pas assez écrasée.

  • Claquements du moteur d’extrusion

Les claquements au niveau du moteur d’extrusion arrivent normalement lorsque la couche est trop écrasée. Voici une petite astuce que j’utilise lorsque j’effectue mon réglage : je lance une impression légèrement écrasée, l’extrudeur claque. Je remonte le Z-Offset petit à petit jusqu’à ce que l’extrudeur ne claque plus.Extruder

En résumé :

Conséquences de l'offset sur la première couche.

En sachant tout ça, il est possible d’avoir une bonne première couche, et donc, de ne pas trop s’inquiéter pour la suite des impressions !

Une bonne première couche !Une bonne première couche ! 🙂

Quand refaire son offset ?

La réponse à cette question est plutôt simple : dès que votre première couche commence à déconner (voir le chapitre ci-dessus), il faudra refaire votre Z-Offset. Il est également important de le faire à chaque modification de votre imprimante (améliorations, modifications du plateau, démontage-remontage) ainsi que lors de l’entretien de votre imprimante. Il est également important de réaliser ce réglage après avoir fait le parallélisme de votre imprimante. Je recommande de refaire le Z-Offset avant et après le réglage de planéité du plateau.

 

Ben.

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This